24 min •
Ce docu n'a pas de note

Si les Américains ont leurs astronautes, les Européens leurs spationautes, les Russes leur cosmonautes, et les Chinois leurs taïkonautes, lui sera le premier « galaxionaute » à quitter la terre. Un défi d’envergure dans un pays qui porte encore les stigmates de deux décennies de guerre et dont 70% de la population vit sous le seuil de pauvreté.

Pourtant, en 10 ans, Jean-Patrice Keka et son équipe ont réussi à faire décoller avec plus ou moins de succès cinq fusées, mais surtout à fédérer autour d’eux des centaines d’étudiants du Congo voulant, eux aussi, donner un avenir spatial à l’Afrique. Grâce à un financement participatif, Jean-Patrice Keka lancera dans quelques mois devant ses étudiants, collègues et amis, Troposphère 6, une fusée de 15 mètres de haut allant jusqu’à 200km d’altitude. Plus complexe que les précédentes, elle transportera avec elle, une expérience du microbiologiste suisse Claude-Alain Roten autour de la découverte des origines de la vie sur terre, mais aussi le premier satellite congolais. Avec ce premier pas vers les étoiles, c’est toute l’Afrique qui se met à rêver…

Stéphane Rybojad disponible jusqu’au 22/03/2025.