25 min •
Ce docu n'a pas de note Elles ont choisi de ne pas avoir d’enfants et témoignent. Pour des raisons intimes ou parce que notre société est peu propice à fonder une famille ? En Suisse, le taux de fécondité est bas et n’assure plus le renouvellement de la population. Alors quand certaines femmes énoncent leur désir de ne pas avoir d’enfants, la société se braque. On juge suspecte une décision qui remet en question un rôle culturel et biologique, bien ancré dans les esprits. En Suisse, le taux de fécondité, nombre moyen d’enfants par femme en âge de procréer, stagne autour de 1.5, bien loin d’assurer le renouvellement de la population. Les Suisses qui font des enfants les font de plus en plus tard, pris en tenailles entre évolution professionnelle et engagement familial. Contrairement à nombre de ses voisins, la Suisse est dépourvue d’une politique qui encourage ses citoyens à se reproduire. A titre d’exemple, Il a fallu attendre juillet 2005 pour voir l’entrée en vigueur du congé maternité payé au niveau fédéral. Quant au congé paternité, il vient d’être rejeté par le Conseil Fédéral. Un documentaire de Temps Présent.