07 min •
Ce docu n'a pas de note


Si le sida diminue en Afrique, stagne en Europe, il explose en Russie. Les autorités ont beau minimiser, et affirmer que le virus ne frappe qu’une frange très marginale de la population, sous-entendu les toxicos, les chiffres sont là ! 1 million de personnes seraient aujourd’hui séropositives, et la pandémie se propage, faute de politique sanitaire adaptée. Les autorités préfèrent promouvoir la fidélité que le préservatif, c’est dire si le sujet est tabou. Les malades, eux, sont traités comme des parias et réduits au système D. SILENCE, ON MEURT, c’est un sujet de NICOLAS TONEV.