35 min •
Scènes de cinéma, extraits de ballets, films tournés par des amateurs, spots publicitaires, dessins animés et séquences de pure propagande, soulignés par une bande-son reprenant les tubes de l’époque. Telle est la matière de ce film qui tente de montrer que l’on peut voir à l’oeuvre, jusque dans les ritournelles les plus légères et les plus anodines, la vaste opération de manipulation des masses orchestrée par le IIIe Reich dans l’Allemagne nazie. Nul commentaire ne vient étayer la démonstration. Un regard décalé sur la façon dont le pouvoir peut se servir de la chanson populaire pour endormir les foules tout en diffusant une idéologie des plus nauséabondes.