54 min •
Ce docu n'a pas de note

Dans la seconde partie du XIXe siècle, alors que l’impérialisme américain s’étend, des centaines de milliers de pionniers arrivent de toute l’Asie. Loin du rêve américain, une vie de labeur et des salaires de misère les attendent. Ils vont aider à développer, dans les champs et les usines, un pays qui les rejette et les caricature en fumeurs d’opium. Principales victimes d’une violence raciste endémique parfois meurtrière : les Chinois, accusés de voler le hamburger des Américains. En 1882, une loi les vise directement.

Le mouvement d’une nation

Multipliant les formes narratives, cette série documentaire, nourrie de captivantes archives, s’essaie aussi à l’animation pour raconter l’histoire de ces « rêveurs », illustres ou inconnus, en quête d’une meilleure destinée. Les cinq épisodes, denses, retracent cent cinquante ans de volonté d’intégration des Asio-Américains, ébranlée par les guerres et le rejet mais marquée aussi par de réelles avancées. Aux conditions de vie d’abord effroyables, à construire des chemins de fer ou à travailler la terre sans salaire décent ni reconnaissance, succèdent les images de succès arrachés par ces communautés longtemps honnies, encore mal aimées. Les interviews de descendants des premiers immigrés, de vétérans de guerre, de militants politiques ou encore de stars de la culture populaire apportent par ailleurs une dimension intimiste à cette fresque, occasion de revisiter la tumultueuse histoire des États-Unis, tout en questionnant nos visions de l’immigration.

Documentaire disponible jusqu’au 28/02/2023.