42 min •
Au début des années 1980, Escobar est au sommet de sa gloire. Le magnat du cartel de Medellín contrôle 80 % du trafic mondial de cocaïne. Mais l’homme le plus riche de Colombie vient également en aide aux plus démunis, faisant notamment construire des centaines de logements sociaux. Il nourrit bientôt des ambitions politiques et rejoint les rangs du mouvement Nouveau Libéralisme, fondé par Rodrigo Lara Bonilla et Luis Carlos Galán. Mais ces deux hommes dénoncent les narcotrafiquants ; Pablo Escobar finit par leur vouer une haine tenace et les fait assassiner respectivement en 1984 et 1989. Plus tard, Escobar se constituera prisonnier, s’évadera. Il sera finalement abattu en 1993 à Medellin. Sa famille se réfugie alors en Argentine et change d’identité.