53 min •
Adossé à la chaîne des montagnes Rocheuses, au nord-ouest du Wyoming, se trouve le plus vieux parc national des États-Unis – et du monde : Yellowstone. Nulle part ailleurs sur la planète ne jaillissent autant de geysers et de sources chaudes que sur ce vaste territoire de presque 9 000 km², qui forme la caldeira d’un énorme volcan. Un site unique, classé parc national dès 1872. La Lamar Valley, qui s’ouvre au nord-est du parc, est propice à l’observation des animaux sauvages : wapitis, coyotes, pumas, près de 4 500 bisons, mais aussi des loups, récemment réintroduits. Dans cette région montagneuse, le temps peut changer brusquement et il n’est pas rare que les températures descendent jusqu’à moins 30 degrés ; on y observe en hiver d’étonnants phénomènes météorologiques. L’arrivée du printemps marque quant à elle la saison des amours pour les grizzlis et les gélinottes huppées.