21 min •
\r\nLes premiers appareils à voilure inversée apparaissent durant la Seconde Guerre mondiale. Il faut cependant attendre 1977 pour que le centre d’étude de l’US Air Force (USAF) lance un programme dédié à ce type d’engins. Associé au constructeur Grumman, l’USAF met au point le X-29. Assemblage de différents éléments (fuselage d’un Northrop F-5, train d’atterrissage d’un General Dynamics F-16 et moteur d’un Northrop F-18), il possède une voilure unique en fibres de carbone et de kevlar, assurant aux ailes solidité et légèreté. La voilure étant disposée à l’arrière du fuselage, deux élévateurs ont été fixés au devant, donnant l’impression que l’appareil possède quatre ailes.