85 min •
Ce docu n'a pas de note En 2015 éclatait en Allemagne l’affaire dite « Dieselgate ». Ce scandale industriel révélait que, rien que chez Volkswagen, plus de 11 millions de véhicules avaient été « truqués » pendant une décennie dans le but d’optimiser artificiellement les résultats des tests aux émissions polluantes. Un mensonge à grande échelle et aux ramifications vertigineuses – pour l’État allemand, les consommateurs et les municipalités du monde entier. Après six ans d’enquêtes et de procès, la chaîne de responsabilités reste opaque : personne n’a encore été condamné pour fraude en Allemagne. Au fil de son investigation, le documentariste Johan von Mirbach met en évidence les mécanismes qui ont permis ce scandale et suit le combat d’hommes déterminés à obtenir justice : l’ingénieur Karsten vom Bruch, qui avait déjà signalé des irrégularités chez Bosch plusieurs années auparavant et a été licencié ; Norbert Flother, simple client de Volkswagen dont la plainte est remontée jusqu’à la Cour fédérale de justice ou encore l’avocat Andreas Tilp, qui défend un groupe d’investisseurs floués par la chute des actions de la firme automobile suite au scandale. Des témoignages édifiants qui révèlent la toute-puissance d’une industrie où règnent l’omerta et la peur, et face à laquelle les politiques et la justice peinent à faire le poids. Documentaire de Johan von Mirbach