42 min •
https://www.dailymotion.com/embed/video/x371nin La guerre froide pénètre dans l’«arrière-cour» américaine, l’Amérique centrale, les Caraïbes et l’Amérique du Sud. En 1950, Jacobo Arbenz, nouveau président du Guatemala, allié aux communistes, tente de nationaliser des milliers d’hectares, au détriment de la United Fruit de Boston. La CIA renverse le gouvernement et contraint Arbenz à l’exil. Parmi les partisans du régime déchu, un certain Che Guevarra qui se refugie au Mexique et s’y lie avec Fidel Castro.