29 min •
Ce docu n'a pas de note J’essaye de mettre en place un format spécifique, avec une intro qui pose les enjeux, le contexte de l’année (donc on dépasse le strict cadre du cinéma), puis une série de portraits sur des films/personnes clés de l’année en question. Pour 1930, les portraits sont les suivants : – Le film de l’année : « L’âge d’or » de Luis Bunuel – Gros plan sur un film : « Sous les toits de Paris » de René Clair – Coup de coeur pour un film : « A propos de Nice », de Jean Vigo – Un réalisateur : René Clair – Une actrice : Louise Brooks – Un acteur : Albert Préjean L’idée c’est d’essayer de mettre en lumière des personnages oubliés, des destinées remarquables, des films légendaires… L’épisode aborde pêle-mêle les thèmes suivants : La crise de 1929, les émeutes de la faim, les contraintes liées à l’arrivée du cinéma parlant, les réticences des grands noms du muet, la production française déboussolée, la censure, les ligues d’extrême droite, les montées du chômage et du parti nazi en Allemagne (point godwin spotted), les opérettes, comédies musicales et vaudevilles standards, les films qui vont marquer l’histoire, les pionniers, les carrières mythiques et les destins brisés. Y a des partis-pris qui vont forcément limiter l’audience : la durée (1h quand même), la durée des extraits choisis, une certaine lenteur, le choix du sujet qui n’est pas très tendance, mais bon ce sont des choix que j’assume. Petite information de taille : il s’agit en partie d’une adaptation d’un ouvrage rédigé par mon père et un camarade à lui sur le ciné français qui est en cours d’édition. Cette base m’a considérablement aidé sur le choix des films, des personnages clés, sur l’écriture et sur la structure même de l’épisode !