00 min •
Ce docu n'a pas de note La généralisation d’internet a donné naissance à de nombreux métiers, dont celui de Youtubeur. Passant d’un simple divertissement à une vraie profession, ce métier permet aux jeunes d’allier passion et travail. Très rémunérateur, ce métier innovant les intéresse de plus en plus et certains décident même d’y faire carrière. Focus sur ce métier en plein boom.

En quoi consiste le métier de YouTubeur ?

Le monde des professionnels de YouTube est très hétéroclite. Contrairement à ce que beaucoup peuvent penser, leur quotidien ne se résume pas aux vidéos de Norman ou Cyprien que l’utilisateur lambda connait déjà si bien. En effet, le contenu va du cinéma à la musique, en passant par des tutos, des sketchs, du gaming et des let’s play, des chroniques ou encore des courts-métrages. Tout cela fait de YouTube la plateforme universelle qu’elle est aujourd’hui. Les vidéos sur YouTube sont donc aussi nombreuses que les thèmes abordés par les YouTubeurs. Etre YouTubeur ne consiste pas qu’à raconter sa vie ou juste se présenter en pimentant la vidéo avec des sketchs de stand-up : un YouTubeur, pour qu’il ait du succès, doit avoir son propre style et ce n’est pas tout le monde qui possède cette compétence. Posséder ses propres codes contribuent à bâtir sa réputation et à faire monter ses nombres de vue. Si vous l’avez remarqué, les YouTubeurs réputés comme Salut les Geeks, Solange te Parle ou encore Doc Seven affichent des nombres de vue quasi identiques, mais sont très différents les uns des autres au niveau du style et du contenu. Il faut savoir également que les rémunérations des youtubeurs dépendent de la façon dont ils s’y prennent pour réaliser et monétiser leurs vidéos. Et même s’il y a des personnes nées avec la capacité d’influencer les gens, le métier des YouTubeurs s’apprend. Les cursus qui permettent de s’y former sont d’ailleurs déjà nombreux à être proposés.

Comment faire pour devenir YouTubeur ?

Cette profession est encore toute récente, donc relativement méconnue du grand public. Il n’existe pas d’études permettant d’obtenir un diplôme. Cependant, il existe désormais de nombreuses formations qui peuvent ouvrir la porte à ce métier. Et s’il est possible d’exercer la profession sans un diplôme en particulier, il est utile – voire indispensable – de prendre des cours, notamment si vous envisagez de centrer vos vidéos sur des thématiques spécialisées. Des formations particulières proposées par des centres spécialisés vous permettent de devenir un expert sur des sujets particuliers et de maitriser un nouveau métier. Le conseil est alors de vous former aux thématiques sur lesquelles vous souhaitez prendre la parole. Un peu comme le Dr. Nozman qui possède une licence en biologie et Horia qui a passé un BTS esthétique, vous pourrez vous former au gaming, aux sports ou encore à l’esthétique, histoire de ne pas raconter n’importe quoi sur votre chaîne. Dans l’Hexagone d’ailleurs, les grandes écoles et les centres de formation qui proposent des cursus ne manquent pas. Réfléchissez à ce que vous souhaitez réellement faire et choisissez la formule de formation qui répond le plus à vos attentes. À la suite de cette formation, vous pourrez exercer le métier de YouTubeur en tout professionnalisme. C’est une question de crédibilité.