47 min •
Ce docu n'a pas de note C’est un simple mégot de cigarette qui a confondu le meurtrier de Willy Pomonti, cet architecte à la retraite, retrouvé le 16 avril 1996, mort suite à d’atroces souffrances, dans sa maison de La Celle-Saint-Cloud. L’homme sans histoire était en train de bricoler tranquillement chez lui lorsqu’il a été sauvagement torturé et tué à la perceuse électrique. Dans le salon de la victime, les enquêteurs découvrent un indice intéressant : dans un cendrier, il y a plusieurs mégots, de différentes marques. De toute évidence, Willy Pomonti ne fumait pas trois marques de cigarettes différentes. Il y a donc au moins deux meurtriers. Seulement l’ADN prélevé sur ces mégots est inconnu des services de police. En 2006, soit 10 ans plus tard, coup de théâtre ! Un homme, Michel Ambras, père de famille de 4 enfants, est arrêté pour des faits d’escroquerie. On prélève son ADN qui correspond à celui retrouvé sur la cigarette laissée à côté du corps de Willy Pomonti. Selon toute logique Michel Ambras est mis en examen pour meurtre, mais il nie avec véhémence les faits. Un documentaire de Julien Négui.