17 min
Pour signaler ses côtes et protéger ses marins, le Canada possédait il y a un siècle plus de 800 phares. Cent ans plus tard, ils sont devenus pour la plupart inutiles, car dépassés par l’avènement du radar et du GPS. D’autres de ces phares, encore actifs pour la navigation et gardés par du personnel, sont eux considérés aujourd’hui comme trop chers à l’entretien. Alors l’Etat Canadien voudrait bien se séparer de ce patrimoine maritime et de ses derniers gardiens, et a annoncé l’année dernière son intention de le mettre en vente. Une décision qui ne plait pas à tout le monde. Nous sommes donc allés à la rencontre de passionnés de phares, en Nouvelle-Ecosse, au Québec et en Colombie-Britannique, des résistants qui veulent aujourd’hui tordre le coup à la seule logique économique : sauver les phares et leurs gardiens pour toutes les vies qu’ils ont sauvé et celles qu’ils sauveront encore, voilà un combat qui n’a rien de folklorique. C’est juste pour eux une humaine nécessité. Un documentaire de Jérôme Laurent et Yvon Bodi,  production Thalassa.