52 min
Raphaël Maillant a demandé à la cour de révision d’examiner sa condamnation à 17 ans de prison pour le meurtre de sa petite amie, qu’il a toujours nié. De son côté, l’avocat général Sassoust a expliqué devant la Cour de révision qu’il fallait rejeter ce recours. Le magistrat a estimé que les éléments nouveaux soulevés par Maître Noacovitch, défense de Raphaël Maillant, n’étaient pas de nature à faire naître un doute sur sa culpabilité.