53 min
La nuit du 15 au 16 mai 1932, le Prince des journalistes français, Albert Londres, meurt dans l’incendie du Georges Philippar. Le grand paquebot blanc, fleuron des Messageries Maritimes, effectue-là le retour de son voyage inaugural entre Marseille et Yokohama. Albert qui écrivait son nouveau « brûlot » n’y survivra pas. Attentat ? Sabotage ? Fait divers ? L’enquête menée à l’époque a-t-elle révélé toute la vérité ?