51 min •
Les années 1960 furent une décennie de foi dans le progrès technique, notamment en raison des pas de géant accomplis dans la conquête spatiale. Le 5 octobre 1957, les signaux du premier satellite soviétique mis en orbite, Spoutnik 1, fascinent le monde entier. Les perspectives d’exploration spatiale qui s’ouvrent excitent tous azimuts l’imagination des créateurs. Au cinéma, dans les séries télé ou en bande dessinée, une nouvelle science-fiction, portée par de fringants spationautes des deux sexes, promet des lendemains qui chantent dans le cosmos, au prix de combats sans merci avec divers extraterrestres. En 1962, le groupe pop britannique des Tornados dédie même au premier satellite de télécommunications Telstar une chanson éponyme, qui fait un carton aux États-Unis… De la série allemande Commando spatial (1966) aux vingt-six volumes de la BD française de Pierre Christin et Jean-Claude Mézières, Valérian, agent spatio-temporel, qui a démarré en 1967, Génération Spoutnik fait l’anthologie de cette culture populaire parfois oubliée, devenue délicieusement rétro.