52 min
Le président Truman, redoutant un prolongement du conflit qui augmenterait les pertes alliées déjà très élevées, décide d’avoir recours à la bombe atomique. Le 6 août 1945, « Little Boy » est larguée sur Hiroshima par le bombardier B-29 baptisé « Enola Gay » et fait 100 000 morts. Le 8 Août, une seconde bombe est lâchée sur la ville de Nagasaki. Le ministre des Affaires étrangères japonais signe la capitulation le 2 septembre 1945. Le monde vient d’entrer dans « l’âge atomique ».