42 min •
Ce docu n'a pas de note Lorsqu’Adolf Hitler amorce sa sa campagne militaire en 1939, la plupart des Allemands ne veulent pas la guerre. Mais avec Joseph Goebbels, son ministre de la Propagande, ils utilisent tous les outils de propagande possibles pour faire basculer l’opinion. On invoque la fierté du peuple allemand pour justifier l’invasion de la Pologne et de la France, les deux premiers pays dans la ligne de mire d’Hitler. Des messages de haine sont utilisés pour convaincre les Allemands d’abolir les droits des groupes minoritaires, de les déporter ou de les envoyer dans des camps de « détention ». C’est le début de la campagne de génocide par les nazis. Le despotisme hitlérien compte des admirateurs depuis la France jusqu’au Japon, à l’autre bout du monde. Mais en 1940 Hitler et Goebbels découvrent aussi jusqu’où il peuvent aller pour influencer le peuple allemand.