51 min •
3/5 (5) En France, 75 000 femmes sont violées chaque année. En moyenne, une toutes les huit minutes. C’est peut-être votre sœur, votre mère, votre fille, votre compagne, votre collègue de travail… Et c’est un chiffre exorbitant, pourtant loin de refléter la réalité, car il ne comptabilise ni les mineures, ni celles, majeures, qui n’ont jamais déclaré le viol qu’elles ont subi. Seulement 10 % des victimes portent plainte. Le viol n’est pas un fait divers, c’est un crime effroyablement banal et massif. Un véritable fléau de société. Et pourtant, le viol est tabou. A l’instar de leurs aînées qui avaient signé le manifeste pour le droit à l’avortement en 1971 – Manifeste des 343 –, aujourd’hui, des centaines de femmes anonymes et connues ont décidé collectivement de briser le silence sur le viol dont elles ont été victimes. Parmi elles, Clémentine Autain, Isabelle Demongeot, Frédérique Hébrard… Un documentaire de Andréa Rawlins. Produit par Capa presse pour Infrarouge.