54 min •
Ce docu n'a pas de note Jean-Bernard Wiktorska, dont le corps avait été découvert sur son banc de musculation le 14 juillet 1995, un haltère de 50 kg en travers de la gorge, dans son appartement de Sarcelles (Val-d’Oise), allait être incinéré quand un enquêteur de la brigade criminelle de la DRPJ de Versailles a interrompu les démarches. Eclairés par un renseignement anonyme, alors que l’affaire était en passe d’être classée, les policiers ont demandé in extremis une autopsie. Elle allait révéler des traces d’un puissant somnifère dans l’organisme de la victime. L’enquête ainsi relancée a ensuite démontré que Jean-Bernard avait été assassiné par Nadège Gallet, son épouse, et l’amant de celle-ci, Jean-Stéphane Saizelet, selon un scénario inspiré d’un épisode de la série télévisée« Columbo ».