02 min •
Ce docu n'a pas de note Créée en septembre 2018 par l’UEFA, la Ligue des Nations est encore une toute jeune compétition entre sélections européennes. De nombreuses fédérations n’ont pas encore saisi les bienfaits de la compétition pour préparer, aux mieux, les gros tournois comme l’Euro et la Coupe du Monde. Qui succèdera, dans quelques mois, au Portugal ? La Seleçao de Cristiano Ronaldo pourra se vanter, au moins, d’avoir écrit son nom comme le premier vainqueur de l’histoire de la Ligue des Nations, cette nouvelle compétition créée par l’UEFA en 2018. Désireuse d’éviter des matchs amicaux sans enjeux durant les trêves internationales, l’instance européenne a privilégié la création de cette compétition où des équipes de mêmes niveaux se rencontrent sous la forme d’un mini championnat, avant un Final-4 dans un pays désigné à l’avance. Le Portugal a ainsi remporté la première édition à domicile, entre Porto et Guimaraes. Conçue comme un remplaçant plus compétitif pour les matchs amicaux internationaux, la LDN offre également une voie de qualification alternative pour la Coupe du Monde et l’EURO puisque des places directes pour les barrages sont en jeu. Concernant l’organisation, les 55 nations membres de l’UEFA sont divisées en 12 groupes en fonction de leur classement du tournoi inaugural. Les trois premières ligues – A, B et C – comprennent chacune quatre groupes numérotés de quatre équipes tandis que la ligue inférieure, la D, comporte un groupe de quatre et un autre de trois. Il n’y a pas de promotion en Ligue A mais donc une qualification pour le Final-4 afin de déterminer le vainqueur du tournoi. D’un point de vue économique, cela devrait avoir un impact positif pour les formations si les spectateurs sont au rendez-vous. Les sélections ont donc tout intérêt de jouer la compétition à fond puisque les récompenses pécuniaires de l’UEFA sont tout de même imposantes, sans oublier la possibilité d’ajouter un trophée de plus dans le palmarès. Pour cette édition 2021, la Belgique fait partie des favoris dans les paris foot, puisque les Belges sont en tête du dernier classement de la FIFA et devraient atteindre la phase finale. Pour son parcours en finale de la LDN, le Portugal a remporté un joli chèque de 6 millions d’euros, en plus d’offrir un second trophée consécutif après l’Euro 2016 en France. Le Finaliste perdant, à savoir les Pays-Bas, a encaissé un chèque de 4,5 millions d’euros. Des revenus non négligeables pour les fédérations sportives. Enfin, le troisième, à savoir l’Angleterre, a remporté 3,5 millions tandis que la Suisse, quatrième, a récupéré 2,5 millions. Rester en Ligue A est aussi une belle opportunité de renflouer les caisses, notamment en ces temps de coronavirus, puisqu’une saison en Ligue A permet aux équipes de récupérer 2,25 millions d’euros. Il y a donc tout intérêt, pour l’équipe de France comme les autres équipes, de croire à fond en cette nouvelle Ligue des Nations. Cela permet, déjà, d’avoir des matchs à enjeux et donc de découvrir de nouveaux joueurs dans un cadre officiel, mais surtout d’assurer plus de spectacles à chaque rencontre !