59 min •
Ce docu n'a pas de note Portrait d’Edith Piaf l’éternelle. Née il y a cent ans, elle reste l’incarnation de la chanson populaire et de la passion amoureuse, de la poésie douloureuse du pavé parisien. À ses débuts, c’est une fille malingre et peu apprêtée. Pourtant, tous sont foudroyés par ce qui se loge dans ce petit corps frêle : l’essence même de l’amour. Personne n’a incarné la chanson populaire comme Édith Piaf, née d’une mère chanteuse de beuglant, ces cafés-concerts qui fleurissaient dans les quartiers interlopes, et d’un père artiste de cirque. Dès les premières mesures, entonnées aux côtés de son géniteur qui la fait travailler dès ses 9 ans, ceux qui l’écoutent sont bouleversés. Dans chaque chanson, le public entend l’histoire de sa propre vie, de ses amours et de ses peines. Enchanteresse de l’âme, Piaf hurle l’amour. Son blues très personnel, sa grâce violente et sa voix déchirée rejoignent les expressions les plus universelles de la passion amoureuse. Portrait de cette immense interprète, disparue en 1963, à travers des images d’archives et de nombreux extraits de chansons. Documentaire de Marianne Lamour disponible jusqu’au 20/11/2021.