21 min •
Ce docu n'a pas de note Parrain du nouveau cinéma noir américain, idole de Spike Lee ou de Tarantino, le réalisateur Américain Melvin Van Peebles balance le brûlot « Sweet Sweetback’s Baadasssss Song » en 1971, allumant la mèche de la Blaxploitation. Navigateur de bombardier, membre de la bande d’Hara Kiri, écrivain, et trader à Wall Street, il a traversé la vie en touche-à-tout flamboyant et farouchement indépendant.