50 min •
Ce docu n'a pas de note
Attribuée en 1878 lors du congrès de Berlin en guise de «lot de compensation» à une France encore traumatisée par la perte de l’Alsace-Lorraine, la Tunisie n’a jamais eu l’importance stratégique de sa voisine algérienne. Ce n’est donc que trois ans plus tard que la France se décide à prendre possession de ce petit territoire, que Gambetta définissait comme «l’annexe nécessaire» de l’Algérie. La revendication nationaliste se fera sentir dès 1907 avec la naissance du mouvement des «Jeunes tunisiens». Dans les années 30, la lutte pour l’émancipation sera incarnée par un homme, dont la destinée se confondra avec celle de son pays : Habib Bourguiba.