50 min •
A Deir El-Bahari, en Egypte, des spécialistes ont découvert, en 1886, la momie d’un homme qui semble avoir été embaumé en pleine agonie. Au musée du Caire, la dépouille a été analysée par des experts. Tous sont surpris par les traits inhabituels du cadavre. Contrairement aux momies classiques, celle-ci a la bouche ouverte et semble pousser un cri de douleur. Autre détail troublant, son nom n’est inscrit nulle part sur le sarcophage. A Louxor, des spécialistes découvrent alors que la dépouille de l’inconnu a subi un embaumement atypique. Les différents éléments recueillis laissent penser qu’il s’agit d’un homme ayant commis un crime mais, dans ce cas, pourquoi lui accorder l’honneur de la momification et placer son corps aux côtés de ceux de Ramsès II, Séthi Ier ou Thoutmosis Ier ?