50 min •
0/5 (1) \r\n\r\nC’est un événement peu connu et pourtant, l’une des pires atrocités commises par l’Allemagne pendant la Seconde Guerre mondiale. Le siège de Leningrad par les Forces armées allemandes débuta le 8 septembre 1941 et dura 872 jours. Un désespoir massif s’empara alors de la population et la famine atteindra son apogée jusqu’au cannibalisme. La situation ne s’apaisera qu’au printemps 1942, alors que les programmes d’aide parviennent à atteindre la ville par la lac Ladoga. Ils seront malheureusement insuffisant… Plus d’un million de personnes perdront la vie à cause de la faim, du froid extrême, des bombardements et de l’épuisement. L’héroïsme et le courage inébranlable de la population de Saint-Pétersbourg, face à l’atroce manque d’humanité dont ils étaient les victimes, reste pour toujours dans les mémoires. A l’aide d’interviews de témoins et en se basant sur des documents originaux, Michael Kloft parvient à illustrer cette tragédie indescriptible d’une manière unique.