Entre 1519 et 1522, la flotte du navigateur portugais Fernand de Magellan réalisa le premier tour du monde de l’histoire. Troisième volet du récit de cette expédition : longeant la côte sud-américaine au-delà du Brésil, Magellan découvre au sud de l’Argentine un passage qui lui permet de s’enfoncer dans le continent américain.

La navigation a l’intérieur du détroit avec des bateaux à voile est périlleuse et incertaine. La désertion du San Antonio n’augure rien de bon : le navire enfermait dans ses cales la plus grande partie des vivres. Quand, enfin, un passage est découvert vers le large, la satisfaction d’avancer sur une mer où nul n’a encore navigué est de courte durée. La traversée du Pacifique qu’ils entament va être dantesque. Pendant plus de trois mois, ils ne vont rencontrer aucune île, aucune terre, où ils pourraient se ravitailler. À bord, les hommes sont de plus en plus affamés et affaiblis par le scorbut. Magellan est en proie au doute : l’archipel des Moluques était-il bien de plein droit portugais et non espagnol comme il l’a promis au roi d’Espagne ?

Exploit maritime
La première circumnavigation de l’histoire racontée par le menu ! Grâce notamment à la chronique que fit de l’expédition l’Italien Antonio Pigafetta, qui fit partie de ses 18 survivants à avoir bouclé, en 1522, le tour du monde – sur les 237 hommes partis de Séville en 1519 –, François Riberolles (L’ivresse des profondeurs) retrace le déroulement d’un exploit maritime digne des plus grands romans d’aventure : trois ans de navigation sur les mers au cours desquels complots, déboires, drames mais aussi rencontres avec des peuples d’Amérique, du Pacifique et de l’océan Indien se sont succédé. En quatre volets, illustrés d’images aériennes spectaculaires tournées autour du monde sur les pas de Magellan et de superbes animations graphiques, une série documentaire passionnante, documentée par des historiens et des marins au long cours.

Série documentaire disponible jusqu’au 18/01/2023.