48 min •
Dans sa tétralogie Anges et démons, Dan Brown s’intéresse aux descendants des Illuminati, cette société secrète bavaroise fondée en 1776 par le philosophe et théologien Adam Weishaupt. Celui-ci voulait combattre le conservatisme du catholicisme romain afin de promouvoir une société plus libre et égalitaire, dans l’esprit des Lumières. Pour ce faire, Weishaupt pensait qu’il fallait infiltrer les hautes sphères du pouvoir et le saper de l’interieur. Ce deuxième volet explore son influence, puis revient sur la naissance de la Rose-Croix, au début du XVIIe siècle, dont l’ésotérisme attire encore de nombreux fidèles. Il analyse enfin le cas de la Skull and Bones (« Le crâne et les os »), ligue secrète et élististe regroupant des étudiants (blancs et mâles) de l’université de Yale, souvent accusée d’exercer un pouvoir occulte et dont de nombreux membres, parmi lesquels d’illustres personnalités politiques, occupent des postes stratégiques à tous les niveaux du pouvoir.