50 min •
À la fin du 19e siècle, les nationalistes arméniens, poussés par les idéals politiques occidentaux et le désir pour leur propre patrie, commencèrent à révolter contre l’Empire Ottoman. Lorsque la Première Guerre mondiale s’éclata, les troupes russes envahirent la Turquie orientale et les Arméniens rejoignirent leur rang. Dès 1915, la lutte entre les Arméniens chrétiens et les musulmans se transforma à un bain de sang tragique. Dans les cinq années suivantes, plus de deux millions Arméniens et musulmans –turcs, kurdes et azéri- moururent de maladies, famine, froid et par massacres absolus. Ce programme d’une heure examine les détails de cette lutte horrible, explique les raisons et dévoile le rôle clé joué par les puissances occidentales dans le conflit.