49 min •
En décembre 1943, les résistants frappent partout en France : un attentat est commis toutes les heures. Ce n’est pas encore le paroxysme de l’été 1944, mais l’impalpable frisson rebelle qui parcourait la France après la débâcle de 1940 a enfin pris corps. Comment, en quelques années, la haine de l’occupant et du régime de Vichy, d’abord individuelle, s’est-elle muée en une force collective capable de réunir et d’organiser tant de personnes ?