48 min •
Ce docu n'a pas de note
La mort à distance : depuis 2004, ce sont des milliers de personnes, surtout des civils innocents, qui ont été tuées par des frappes de drones américains au Yémen et dans le nord-ouest du Pakistan.\r\nPourtant, ces pays ne sont pas officiellement en guerre avec les États-Unis. Bavures, crimes de guerre ? Effectués dans la plus grande opacité, ces homicides soulèvent d’importantes questions de droit international. Pour l’armée, l’usage de drones a un immense avantage :Mener une guerre sans engager la vie de militaires sur le terrain. C’est par joysticks et moniteurs interposés que les pilotes repèrent et suivent leur cible avant d’appuyer sur la gâchette. Sont-ils pour autant complètement à l’abri ?