43 min •
En 1968, un film documentaire est tourné sur une famille du Haut-Doubs : les Faivre. A travers la vie de cette famille, ce film révélait un monde paysan en train de disparaître. Trente ans plus tard nous avons décidé de retrouver les membres de cette famille et de retourner à la ferme familiale des Granges Tavernier. En trente ans la liquidation silencieuse des paysans a eu lieu. Pourtant les Faivre vivent toujours dans le Haut-Doubs, même si peu sont restés dans l’agriculture. Robert, le paysan moderne des années 60, admiré par toute la famille, porte aujourd’hui un regard critique et désabusé sur le modèle productiviste auquel il a cru. Jean, qui avait hérité de la ferme familiale l’a transmise à son fils, Michel, qui représente avec son frère Nicolas et son cousin Bernard une nouvelle génération d’agriculteurs. Nicolas maintient son exploitation en destinant sa production laitière à la fabrication de fromages labellisés. Bernard a cherché une alternative loin du modèle productiviste en s’engageant dans le «bio» mais s’apprête aujourd’hui à abandonner l’agriculture. Malgré l’abandon successif de plusieurs exploitations dans la famille, à quatorze ans, Vincent n’a qu’un rêve : entrer au lycée agricole et reprendre un jour la ferme des Granges Tavernier. Documentaire réalisé par Arlette Girardot, Vie des hauts production