09 min •
Ce docu n'a pas de note Il s’appellent RMR, IXXF ou 645AR et sont aussi complexes que leur nom ! Alors que l’algorithme de Spotify invente de nouveaux sous-genres musicaux  – nightcore, hyperpop ou encore glitchcore – une génération fluide refusant la binarité sexuelle prône la fin de la catégorisation musicale. L’Allemand IXXF pousse la pop dans les orties, le chanteur californien RMR contraste sa voix d’ange avec l’attirail du gangsta rap : cagoule, grillz et kalachnikov. À Atlanta, 645AR se fiche de la street cred et devient le premier « squeaky-rapper » le rappeur qui couine !