09 min •
Ce docu n'a pas de note


Dans la famille Pierrafeu, je voudrais les musiciens ! Tels des artistes du Paléolithique, ces adeptes de matériaux bruts font de la musique avec de gros cailloux, des cordes, ou en grattant des vinyles. Dans son atelier de la Creuse, le Français Alexandre Chanoine retourne ses pierres dans tous les sens pour en extraire une musique qu’il appelle « le son de l’érosion ». Quant à l’Américain installé à Arles, Reeve Schumacher, il offre une seconde vie aux disques vinyles en les incisant au cutter.