48 min •
Au centre de l’affaire: un prophète auto-proclamé et qui mène ses adeptes à la mort. Son nom choisi est David Koresh. Aux yeux du gouvernement c’est un fou dangereux, un perverti sexuel qui détient un arsenal d’armes illégales. Pour ses fidèles, il est le Messie, celui qui leur procure la justice éternelle et le salut. Après quelques mois de surveillance par le FBI, l’ATF obtint un mandat de perquisition et d’arrêt pour le leader David Koresh sur la base de la détention illégale des armes. Le premier assaut est donné le 28 février 1993. S’en suit un siège de deux mois à la résidence du groupe religieux les « Branch Davidians » près de Waco. 82 personnes dont quatre agents Fédéraux, 21 enfants et le leader du groupe périrent dans l’incendie qui mit un terme aux 51 jours de siège par les forces de police. L’affaire est considérée comme l’un des événements les plus catastrophiques de l’histoire américaine contemporaine.