51 min •
Ce docu n'a pas de note En février 2011, Maksim Gelman égorge quatre personnes et en blesse quatre autres. Ce déchaînement de folie meurtrière a duré vingt-huit heures et valu à son auteur le surnom de «Mad Max». Défoncé au PCP, totalement aveuglé par la paranoïa, Maksim Gelman a commencé par massacrer son beau-père de cinquante-cinq coups de couteau. Poursuivi par la police, il sait qu’il va aller en prison. Il décide alors de tuer tous ceux qui, pense-t-il, l’on trahi. Derrière les murs de la prison de Comstock, dans l’état de New York, Maksim Gelman livre à la caméra sa propre version des faits, ses raisonnements délirants et ses folles motivations.