00 min •
Ce docu n'a pas de note


Indépendamment de leur taille, toutes les entreprises ont besoin de commercialiser ses produits. Pour ce faire, elles recherchent des profils qualifiés qui pourront les aider à atteindre leurs objectifs. Si vous nourrissez le rêve de travailler en tant que directeur commercial, trouvez ci-dessous des informations utiles pour accéder à ce poste.

Choisir une formation adaptée

Le parcours vers le métier de directeur commercial commence par le choix d’une formation adaptée. Aujourd’hui, il existe une multitude d’écoles de commerce prêtes à accueillir un grand nombre d’étudiants chaque année. Mais, elles ne se valent pas toutes en matière de qualité de la formation proposée. Il vous revient donc d’effectuer un choix éclairé pour atteindre vos aspirations professionnelles.

À Genève comme ailleurs dans le monde, les programmes des écoles de commerce sont relativement très proches. Cependant, ils ont tous leurs particularités. En fonction de vos envies, vous pouvez faire un bachelor en business pour intégrer le marché du travail après trois ans de formation seulement. À noter qu’il est également possible de suivre une formation en alternance pour profiter de plus de flexibilité. Avant tout, faites le point sur votre situation et comparez différentes offres pour retenir ce qui vous convient.

Vérifier la notoriété de l’école de commerce

Au moment de choisir son école de commerce, il est indispensable de considérer un certain nombre de facteurs. Au prime abord, vous devez vérifier la renommée de votre école. C’est important pour votre insertion professionnelle. En choisissant une école de commerce reconnue par l’État, vous mettez toutes les chances de votre côté de trouver rapidement un poste après votre formation.

En général, les écoles qui dépendent des chambres de commerce et d’industrie (CCI) sont d’office reconnues par l’État. Par contre, la reconnaissance des écoles privées par l’État est subordonnée à des conditions. Assurez-vous donc de faire les vérifications nécessaires au risque de suivre une formation coûteuse qui ne vous permettra malheureusement pas de réaliser votre rêve.

S’assurer de la reconnaissance des diplômes délivrés par l’école de commerce

Contrairement aux idées reçues, la notoriété d’une école de commerce ne signifie pas forcément que ses diplômes sont reconnus par l’État. En effet, pour que les diplômes qu’elles délivrent soient reconnus, les écoles de commerce se doivent de mener des démarches auprès du ministère de tutelle. Il s’agira pour elles de faire une demande en se conformant à certaines normes pour tenter d’obtenir une autorisation gouvernementale.

Avant d’attester de la reconnaissance des diplômes d’une école de commerce, l’État procède généralement à une étude sérieuse du contenu de la formation qu’elle propose. À noter que la pédagogie de l’établissement et les qualifications des différents intervenants sont également vérifiées lors de la procédure.

D’après les dispositions en vigueur, toutes les écoles de commerce peuvent faire une demande d’inscription de leur diplôme au répertoire national des certifications professionnelles. Les inscriptions se font généralement par le ministère de la formation professionnelle, par le biais de la commission nationale de la certification professionnelle. Dans vos recherches, si vous tombez sur une école avec la mention RNCP, sachez que sa formation est reconnue par l’État. Si l’établissement qui vous intéresse ne possède pas cette certification, allez voir ailleurs.