5/5 (1) Bientôt la fibre optique à Mayotte? Une opportunité pour booster le taux d’expatriés sur l’île?

Après une longue attente, l’annonce du déploiement imminent de la fibre optique à Mayotte suscite beaucoup d’espoir de la part des habitants de ce département français. L’arrivée de la fibre optique va sans doute développer l’économie numérique et améliorer la qualité de vie à Mayotte. Il n’est pas exclu que des étrangers ou des français de la métropole soient encouragés à s’y installer.

Brève présentation de la localité de Mayotte

Mayotte est un territoire français de 374 kilomètres carrés, au large de l’océan indien avec une population de près de 290 000 habitants. Cet archipel situé entre le Mozambique et Madagascar est composé de deux îles principales : Grande-Terre et Petite-Terre. Mayotte est devenue un département français depuis le 31 mars 2011. Ce changement de statut n’a fait que raviver les attentes des mahorais vis-à-vis de la métropole.

En effet avec un taux de chômage dépassant les 20% avec 3 ménages sur 10 qui n’ont pas accès à l’eau courante (statistiques datant de 2017), les chantiers sont très nombreux.

L’accès à internet fait donc partie de ces nombreux domaines où Mayotte est jusqu’ici à la traîne par rapport à la métropole et aux autres territoires d’outre-mer.

Mayotte ambitionne de rattraper le retard sur les autres départements

Mayotte est longtemps restée dernière de la classe en France et au bas du classement mondial en ce qui concerne l’accès à l’internet haut débit. Dans son classement 2020, le comparateur d’offres d’accès à internet Cable.co.uk compare l’accès à l’internet haut débit dans les pays du monde. Mayotte a été classé dernier parmi les territoires français d’outre-mer et 180ème sur 198 au niveau mondial.

Le contraste est saisissant : l’île de la Réunion située à quelques 1700 km de Mayotte occupe le 82ème rang dans ce classement. Elle possède un réseau assez étendu de fibre optique dont l’exploitation a augmenté la vitesse de connexion.

Mayotte, pour ne pas rester à la traîne, compte commencer le processus de mise en place de son réseau de fibre optique d’ici la fin de cette année. Le conseil départemental de Mayotte va confier à un opérateur une délégation de service public d’une durée de trente ans. Le délégataire choisi va donc se charger de déployer la fibre optique sur l’île.

Deux opérateurs en lice pour le déploiement de Mayotte

Le déploiement de la fibre optique se fait d’habitude par des entreprises privées, mais la petite taille du marché mahorais le rend peu rentable, d’où l’intervention publique. La délégation de service publique était donc nécessaire à Mayotte. Avec cette délégation, l’opérateur bénéficiera des subventions pour la réalisation du chantier. Il faudra tout de même quinze ans à l’entreprise pour rentabiliser son investissement. L’avantage du département c’est qu’il récupère le réseau à la fin de la délégation de service public qui a une durée de trente ans.

Deux entreprises ont soumissionné à l’appel d’offres clôturé le 29 juin 2022 : Orange et Zeop. Ces deux opérateurs sont bien connus pour avoir contribué à la mise en place de la fibre optique dans l’île de la Réunion. Ceci est plutôt prometteur quand on sait que la Réunion est un des départements les mieux lotis en matière de fibre optique en France.

Quels sont les avantages de la fibre optique?

La mise en place de la fibre optique offre plusieurs avantages, dont l’augmentation de la vitesse de connexion. Les technologies utilisées aujourd’hui à Mayotte ne sont efficaces qu’en fonction de la proximité avec le foyer. Par contre, l’éloignement n’est pas un frein pour la fibre optique puisque les logements seront raccordés aux nombreuses armoires préalablement disséminées dans l’île.

L’avantage principal de la fibre optique par rapport à l’ADSL actuellement utilisé est la vitesse de connexion. Elle est de 300 Mbits par seconde au minimum pour la fibre optique alors qu’elle se situe entre 1 et 15 Mbits par seconde pour l’ADSL. 

De plus, la connexion de la fibre optique est beaucoup plus stable alors que celle de l’ADSL est plus sensible aux perturbations sur le réseau. Le seul véritable inconvénient de la fibre optique en France c’est qu’elle n’est pas déployée partout. Tous les logements n’étant pas éligibles, consultez le site pour suivre le déploiement de la fibre en métropole et dans les DOM ROM

Mayotte pourrait gagner en attractivité grâce à la fibre optique

La disponibilité de la fibre optique à Mayotte est un atout pour le département. L’île va non seulement rattraper son retard dans l’internet haut débit, mais plus globalement, développer l’économie numérique.

Avec l’explosion des réseaux sociaux, avoir un bon débit internet participe nettement à la qualité de vie. On peut donc espérer à terme voir plus d’arrivées d’étrangers, d’habitants de la métropole et des autres DOM dans le département de Mayotte, mais aussi de touristes riches et actifs dans le cadre de séjours de luxe professionnels !

La triste réputation de Mayotte en tant que dernière de la classe en France pour l’internet haut débit ne sera bientôt qu’un souvenir. Vivement que des chantiers pareils soient engagés sur d’autres fronts pour que cette île se développe comme les autres DOM.

Connexion des premiers logements vers la fin 2023

Le conseil départemental s’est fixé comme objectif de raccorder Mayotte et ses 70 000 prises en 2025. Cet échéancier prévu dans la déclaration de service publique est très optimiste au vu du calendrier. En effet, l’opérateur retenu à la fin de cette année 2022 devra d’abord faire des études avant de commencer les travaux.

L’île pourrait malgré tout compter les premiers utilisateurs de la fibre vers la fin 2023 ou au début de l’année 2024. La commune de Mamoudzou, chef-lieu de Mayotte, devrait être la première connectée. Puisque celle-ci compte de nombreux clients prêts à payer un raccordement.

Le délégataire est tenu de respecter ses obligations contractuelles. Concernant ce déploiement de la fibre optique, le conseil départemental a ajouté une clause qui contraint l’opérateur à utiliser la main d’œuvre locale pour les raccordements. Pour que ces Mahorais embauchés localement puissent effectuer le travail efficacement, l’entreprise va organiser une formation de courte durée.

Aucun diplôme ne sera requis pour y accéder. Entre 100 et 200 emplois sont attendus et feront le bonheur de quelques mahorais parmi des milliers en situation de chômage.