59 min •
Ce docu n'a pas de note Le nom d’Armorique, issu d’un mot gaulois latinisé en Aremorica ou en Armorica, est donné dans l’Antiquité classique à une large région côtière plus ou moins bien définie de la Gaule, allant de Pornic au sud de l’estuaire de la Loire à Dieppe dans le pays de Caux. Les auteurs de la fin de la République et du début de l’Empire romain la présentent comme peuplée de tribus celtes regroupées au sein d’une Confédération armoricaine. Après la conquête, Rome n’a cependant pas repris cette division dans son découpage provincial (Belgique, Lyonnaise, Aquitaine) de la Gaule. Mais au ive siècle, face aux menaces venues de la mer, est créé un secteur militaire, le Tractus armoricanus comprenant les territoires littoraux de l’embouchure de la Somme à celle de la Loire (et non de la Garonne comme une erreur de lecture l’a longtemps fait croire).