25 min •
Cette maladie, dont l’origine est mal connue, touche 150 000 personnes en France. Différents chercheurs de l’Institut des Maladies Neurodégénératives (IMN) de Bordeaux nous expliquent son mécanisme et les traitements qui existent. Actuellement, le processus qui déclenche la maladie est bien compris : la disparition progressive de populations de neurones qui produisent la dopamine (les neurones dopaminergiques), situés dans la substance noire (sur le tronc cérébral). Cette disparition neuronale entraîne le dysfonctionnement d’un réseau appelé ganglions de la base qui affecte d’abord la maîtrise du mouvement du patient.