51 min •
La Tène, ou second âge du fer (450 à 25 av. J.-C.), marque l’apogée de la civilisation Celtique(Gauloise), dont le déclin est précipité par la guerre des Gaules. En -52, le général Jules César combat inlassablement les peuples Celtes depuis six ans déjà. Cette guerre de conquête constitue un événement majeur de l’histoire de la Rome antique et de l’Europe. En effet, cette conquête marque la fin définitive de la menace Celtes (Gauloise) alors toujours vivante dans la mémoire collective des Romains que les Celtes (gaulois) représentent pour Rome depuis le sac de la ville par Brennus en 390 av. J.-C. , exploitant leurs querelles internes pour les soumettre. Ce qu’ il réussit en partie car certains chefs des peuples Celtes finissent par jurer allégeance à ce dernier. Presque toute la Gaule est occupée par les Romains, et les deux camps ennemis se préparent à livrer une bataille décisive à Alésia, où la défaite de l’armée de Vercingétorix malgré l’ union de tous les peuples Celtes encore insoumis citant pour exemple, les Calètes, les Morins, les Eburons va sceller la fin de l’indépendance Celte… Une grande partie fur tué sur le champs de bataille, d’ autres réduit à l’ état d’ esclavage notamment dirigé vers la gladiature. En explorant des vestiges comme ceux du site de La Tène en Suisse ou de Manching en Allemagne, on découvre les pratiques cultuelles, guerrières ou commerciales, forge, agriculture etc… des diverses tribus Celtes.