49 min
Considérée comme la huitième merveille du monde, la «chambre d’ambre», une pièce entièrement recouverte de panneaux de chêne incrustés d’ambre, avait été offerte en 1716 au tsar de Russie Pierre le Grand par le roi de Prusse Frédéric-Guillaume Ier. Lorsque l’Allemagne nazie envahit l’URSS en juin 1941, les soviétiques tentent de la dissimuler en recouvrant ses murs de draps et de tapisseries. Cependant, les nazis trouvent les panneaux, qui sont démontés et envoyés à Königsberg. aujourd’hui Kaliningrad, en Prusse-Orientale, où la chambre est reconstituée. Lorsque l’armée Rouge prend la ville quatre ans plus tard, la pièce est alors introuvable. Où a-t-elle été transportée ? Une question à laquelle la Stasi et le KGB, tenteront de répondre durant plusieurs décennies, sans succès.