51 min
Des dizaines de milliers d’armes circulent illégalement en France : trafiquants de drogue, caïds de banlieue et spécialistes du braquage ont recours à ce marché noir. La chute de l’URSS et la fin de la guerre en Yougoslavie ont mis en circulation d’importants stocks d’armes, parmi lesquelles beaucoup de kalachnikovs. Achetées à bas prix dans les Balkans, ces armes peuvent se retrouver en moins de 48 heures sur le marché français.