52 min •
Ce docu n'a pas de note Elles s’appellent Jasmine, Adjara ou Hatmata et sont des milliers à vivre dans les rues de Ouagadougou ou de Bamako. La plupart sont filles-mères ou enceintes. Poussées par leur famille à quitter leur village pour trouver un emploi en ville, elles sont pour la plupart engagées comme «bonnes» dans les familles de la classe moyenne. Exploitées et la plupart du temps abusées sexuellement par leur employeur, elles se retrouvent à la rue dès qu’elles sont enceintes et ne peuvent envisager un retour dans leur famille au risque d’être rejetées. Elles survivent alors comme elles peuvent et mettent leurs enfants au monde dans des conditions sanitaires précaires. En suivant l’itinéraire de certaines d’entre elles, le film pose la question du droit des femmes au respect de leur santé reproductive dans une Afrique de l’Ouest où le poids des traditions reste un obstacle à leur émancipation. Un documentaire de Dominique Thibaut.