52 min •
Une enquête scientifique captivante sur les restes fossilisés de Néandertaliens en Espagne. La première preuve génétique d’une organisation familiale chez cette espèce, et des indices de cannibalisme. En explorant le réseau souterrain de grottes du site d’El Sidrón, dans le nord de l’Espagne, le paléontologue Antonio Rosas et l’archéologue Marco de La Rasilla ont mis au jour les os d’une douzaine de Néandertaliens et de nombreux fragments d’outils en pierre. Certains os présentent des fractures, d’autres sont brisés, les crânes ont été défoncés… Signes de cannibalisme ? Traces d’un rituel ? Conséquences de la famine ? Plusieurs mystères planent sur le site, et sur la fin de ces hominidés qui ont vécu il y a environ 49 000 ans…