50 min •
Ce docu n'a pas de note

Située à la pointe de la Floride, bordée d’eaux turquoises, Miami est l’une des villes les plus attractives des États-Unis. C’est aussi une ville libre, moderne, totalement en dehors du système, pour beaucoup la plus rebelle d’Amérique. Depuis la pandémie, Miami est l’endroit où la Covid-19 n’existe pas. Alors que New York n’était plus que l’ombre d’elle-même, Miami a continué à vivre et à transgresser les règles sanitaires. Historiquement, la Floride a toujours été l’état subversif des États-Unis. Depuis quelques mois, Miami est devenue « The Place to Be », la ville hors norme, celle qui ne ressemble à aucune autre, retrouvant ainsi son surnom de « Miami Vice ». À Miami Beach, Little Havana, Biscaine Bay, jusque dans les Keys et les Everglades, c’est le rendez-vous des fêtards, comme Suzy Tailor, figure emblématique de la ville, reine des soirées cubaines, appelée « la Diva de Miami ». La ville est aussi l’endroit rêvé pour les créateurs, les artistes, les excentriques, les esprits libertaires, comme Cris Nelson, créateur de « Free Florida » qui, chaque week-end, rassemble des centaines de personnes pour brûler des masques chirurgicaux. Sans oublier les survivalistes, marginaux, rednecks et trumpistes de la première heure.

Un documentaire de Sophie Przychodny, Manon Heurtel, Sebastien Daguerressar.