46 min •
Ce docu n'a pas de note
Nous sommes le 8 août 1944. Le Québec vit à l’heure d’un monde en folie, la Deuxième Guerre mondiale faisant encore rage. Le premier ministre Adélard Godbout a dissous la législature, il y a quelques semaines et aujourd’hui, c’est jour d’élections provinciales. Dès 18 heures, ce soir-là, les citoyens ont l’oreille collée à la radio où l’on s’apprête à révéler les premiers résultats. Godbout et son parti libéral attirent trois fois plus d’électeurs que l’Union nationale de Maurice Duplessis. Ce dernier, élu aux élections de 1936 à la tête du parti qu’il a fondé, en décevra plusieurs durant son mandat et sera défait aux élections suivantes de 1939. Mais en ce 8 août 1944, Maurice Duplessis tient enfin sa revanche ! Avec 35,8 % des suffrages, il est reporté au pouvoir et entend le conserver longtemps. Il ne relâchera sa prise qu’à sa mort, à l’automne 1959.