91 min •
Ce docu n'a pas de note


Le documentariste Roman Droux accompagne le biologiste David Bittner en Alaska, où ils vont passer trois mois en autarcie au plus près des grizzlis. Une aventure exceptionnelle à la rencontre de la nature sauvage. Enfant déjà, le réalisateur suisse Roman Droux était fasciné par les ours, de la peluche qui veillait sur ses nuits à ses virées familiales au zoo. Des années plus tard, le biologiste David Bittner, rencontré lors d’une conférence, a accepté de l’embarquer dans son expédition estivale sur la côte méridionale de l’Alaska, où il a noué, au fil des années, une incroyable relation de proximité avec les grizzlis. Pendant trois mois, depuis leur campement ceinturé par une clôture électrique, les deux hommes, coupés de la civilisation, ont arpenté torrents, pistes et plaines, semant des caméras ici et là, pour rapporter des images impressionnantes du quotidien des plantigrades. D’abord discrets, les ours sortent bientôt de leur tanière et investissent les luxuriantes prairies côtières, où ils broutent de l’herbe en « troupeau », dans l’attente de la migration des saumons – premier produit d’exportation alaskien, ceux-ci sont également convoités par les pêcheurs. Bruno, le chef de la lagune, doit sortir les griffes pour chasser de son territoire un redoutable concurrent. Les saumons se laissant désirer, une mère affamée, qui a abandonné à son triste sort l’un de ses trois oursons, blessé, se rabat sur un porc-épic pour nourrir sa progéniture. D’autres vivent des moments plus doux, à l’instar de Luna, la favorite de David, qui savoure une sieste après la baignade, pendant que l’un de ses acolytes s’octroie une jubilatoire séance de grattage contre un arbre Documentaire de Roman Droux disponible jusqu’au 18/03/2022