50 min •
Ce docu n'a pas de note Le hooliganisme est la dérive extrême du fanatisme au football. Faire basculer le sort de la rencontre par la violence et déplacer l’intérêt vers les gradins. (Cela devient une compétition parallèle). La lutte contre le hooliganisme commence en Angleterre, privée de compétition internationale pendant 5 ans. Les supporters violents peuvent être exclus de match pour une durée allant de 2 à 10 ans avec obligation de pointer aux commissariats. Les  » banning orders  » : l’exclusion de supporters violents de tout match, tant sur le sol national qu’à l’étranger. Le phénomène anglais au départ s’est répandu dans l’Europe entière, à cause de sa médiatisation et bien sûr en France. A Paris, les Boulogne boys représentent 60% des violences sportives. Il n’y a pas qu’au Paris Saint-Germain qu’existe ce type de comportement, mais également à Marseille avec les  » South winners « , à Bordeaux, Lyon, et St Etienne… et pour chaque club, seulement quelques centaines d’individus sont concernés… Selon les scientifiques, deux modèles de supporters se profilent en Europe. Ils influencent ensuite les autres pays européens. Le modèle Ultra et le modèle britannique.